«Revenir à l’Évangile»

En ces temps où rien ne semble sûr il nous est nécessaire, voire vital, de revenir à l’Évangile. Mais, un très grand nombre de nos contemporains, de membres de nos familles, de nos relations amicales, de nos collègues de travail se passent apparemment très bien de l’Évangile.

Alors, qu’est-ce que l’Évangile ? L’Évangile n’est pas un livre d’histoire sur la vie de Jésus, il n’est pas non plus un livre de morale catholique. Non, l’Évangile c’est la VIE ! Après avoir vécu auprès de Jésus, l’avoir entendu parler, l’avoir vu vivre, l’avoir vu prier, les disciples, après son arrestation, sa mort et sa résurrection, ont réalisé combien le Christ est venu annoncer la Vie ! Et cette Vie, la mort ne la fait pas mourir. Cette Vie, c’est elle dont parle l’Évangile. Cette Vie est vraie, certifiée, garantie car nous en faisons tous l’expérience particulièrement dans les expériences de l’amour-vrai, de l’amour-don que cela est vécu.

Ce don de la Vie en surabondance, c’est le don de Dieu pour nous tous. Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils pour que nous ayons la Vie. Encore faut-il l’accueillir, encore faut-il y croire. Et il nous faudra peut-être toute notre vie, pour comprendre le secret de la Vie, le secret de l’Évangile, la Bonne Nouvelle, qu’il nous annoncer comme les disciples : « Quant aux disciples, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. » (Mc 16,20)

L’Évangile, c’est la Vie qui s’exprime. Alors partout où nous nous trouvons, partout où les chrétiens de trouvent et se retrouvent, partout dans le monde et particulièrement en cette Semaine Missionnaire Mondiale (du 17 au 24 octobre), « il nous est impossible de nous taire. » (Ac 4,20)

 

Dominique Brevet, curé.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *