L’Église propose le « sacrement des malades » pour aider les chrétiens à vivre le temps difficile de la maladie dans la foi et l’espérance. Il peut être reçu chez soi ou à l’hôpital. Il peut aussi être reçu lors d’une célébration communautaire.

 

« Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l’Esprit saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’Il vous sauve et vous relève ! »

Le but et les effets du sacrement des malades

Le sacrement de l’onction des malades a pour but de conférer une grâce et une force au chrétien en souffrance. Il est signe de la tendresse de Dieu pour la personne qui souffre. Il a comme effets :
- le réconfort, la paix et le courage pour supporter chrétiennement les souffrances de la maladie ou de la vieillesse ;
- le pardon des péchés si le malade n’a pas pu l’obtenir par le sacrement de la Pénitence ;
- le rétablissement de la santé, si cela convient au salut spirituel ;
- au seuil de la mort, la préparation au passage à la vie éternelle.

La préparation du sacrement des malades

La préparation de la célébration est confiée aux membres de la pastorale des malades et aux familles. Recevoir le sacrement des malades est émouvant. Pour le malade lui-même et pour son entourage. Beaucoup souhaitent donner un air de fête à ce jour : en apportant des fleurs, de l’encens ou en aidant le malade à se faire beau.

Le rite de la célébration

Le sacrement de l’onction des malades est célébré par un prêtre.
- l’imposition des mains (appel de l’Esprit saint )
- l’onction faite sur le front et les mains du malade avec “l’huile des malades”. Si un malade qui a reçu l’onction recouvre la santé, il peut, en cas de nouvelle maladie grave, recevoir de nouveau ce sacrement. Au cours de la même maladie, ce sacrement peut être renouvelé si la maladie s’aggrave.
Célébration communautaire du sacrement des malades

Tous les ans, dans la plupart des paroisses ou secteurs paroissiaux, il y a une célébration communautaire de l’onction des malades. Parents, amis, soignants et accompagnateurs, et aussi membres de la communauté paroissiale, doivent entourer les malades de sollicitude et de tendresse, prier avec eux et pour eux.

Service de l’aumônerie à Saint-Nazaire :02 72 27 89 99 et 06 98 62 10 02

aumonerie@ch-saintnazaire.fr