“Allez de toutes les nations, faites des disciples, et baptisez-les au nom du père du fils et du saint esprit” Mt28,19

Cette dernière phrase, bien connue, prononcée par Jésus dans l’Evangile de Matthieu recèle des richesses qui peuvent être un guide pour notre paroisse dans cette nouvelle année scolaire qui commence. Trois verbes rythment la phrase en grec, mais ils n’ont pas la même portée. Deux sont au participe, c’est-à-dire grammaticalement de moindre importance, et un conjugué, qui porte donc la phrase. Relisez la parole du Christ et essayez de deviner quel est le verbe le plus important. « Allez » est une constante dans la Bible, car Dieu ne cesse d’appeler et d’envoyer. Pensez à Abraham. Mais tel n’est pas le cas ici. On pourrait penser que le fait de baptiser, c’est-à-dire de faire entrer les gens dans la communauté chrétienne, de les rendre participant de la vie même de Dieu, est la chose essentielle. Mais telle n’est pas le cas ici. Non ! Le fait d’être baptisé n’est que la conséquence de l’unique action demandée par le Christ : « faites des disciples ». Nous pouvons remarquer que la Parole du Christ ne s’adresse pas à une personne unique, mais à une communauté rassemblée devant Lui, et qui vit déjà de sa mort et de sa résurrection. Et c’est à nous, paroisses de la zone saint Nazaire-Brière, que le Christ s’adresse aujourd’hui ? Acceptons cette année de réfléchir, d’agir ensemble, pour que nos paroisses soient toujours plus missionnaires.

Philippe, curé de la paroisse Saint-Pierre de l’Océan

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.