Demain il fera jour, demain nous sortirons du confinement,

Demain nous quitterons nos tombeaux. Le Christ nous précède, il nous attend, il nous rejoint. On commence à se demander à quoi ressemblera le jour d’après le confinement, comment nous en sortirons. On se dit que rien ne pourra plus être comme avant. C’est là que le Christ nous attend, à la sortie du tombeau, pour qu’avec lui nous puissions construire quelque chose de neuf. Dans l’Évangile de Matthieu, Jésus dit qu’il nous précède en Galilée. La Galilée, terre où se croisent des peuples divers, que Matthieu appelle « Galilée des Nations ». C’est là, au milieu des nations, parmi les hommes et les femmes de notre société, que le Seigneur nous donne rendez-vous pour être témoins de sa résurrection. Un monde nouveau est en marche, le Ressuscité lui offre sa vie, et il nous invite à en témoigner.

« L’espérance que la résurrection du Christ met en nos cœurs soutiendra notre engagement pour, qu’au sortir de ce confinement, nous rejoignions les hommes et les femmes de bonne volonté, afin qu’advienne un monde nouveau. Ne doutons pas que ce monde nouveau est possible, car Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité. »

Conclusion de l’Homélie pour la veillée pascale Cathédrale de Nantes – 11 avril 2020. P. François RENAUD, administrateur diocésain

P. Arnaud Laganier (Curé de la paroisse Saint-François en Saint-Nazaire)

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *