L’Inouï du Confinement N°5 – le Covid 19 par des membres de la Mission ouvrière

Témoins d’un temps inédit

 

Nous y voilà à ce déconfinement tant attendu, même si on pourrait le qualifier de « conditionné » avec ses règles de distanciation à maintenir, de déplacement à contenir, de masques à porter. Pour autant, tout le vécu des deux mois d’enfermement à domicile, pour beaucoup d’entre nous, est toujours dans les têtes et dans les pratiques.

Ce cinquième numéro de L’Inouï du Confinement l’exprime sous des formes variées :
témoignage, initiative, réflexion, poème, photo, action de grâce…
Cette gazette sera la dernière de la série car nous entrons dans une nouvelle période annonçant le retour à une certaine normalité. En tout cas, à travers plusieurs dizaines de pages, il s’y est bien exprimé l’inouï d’une situation sanitaire, sociale et économique inédite.

 

Il s’y est bien raconté également l’inouï de paroles, de gestes, d’initiatives de fraternité, de solidarité, de créativité.
Alors, merci à tous ceux et celles qui ont apporté leur contribution pour alimenter ce journal éphémère.

Merci aux réactions positives des lecteurs. Il n’en restera pas rien.

Le Conseil diocésain de la Mission ouvrière en fera la relecture.

Et puis un merci tout particulier à Aurélie Cerqueus, de l’ACO, et à S, et àolène Bondu, de l’ACE, pour leur implication dans la collecte et la mise en page des textes et illustrations au fil des semaines.

C’est la toute la force d’une « grande famille » qui a manifesté des liens solides tout au cours du confinement. Loin des yeux, mais pas loin du coeur !

 

Benoît Noblet, délégué diocésain à la Mission ouvrière

 

l’Inoui-du-confinement N°5

A consommer et à partager sans modération…

 

 

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *