de Saint-Nazaire à Jérusalem, un chemin de fraternité

Lundi 30 mars 2020, des marcheurs partiront de Saint-Nazaire pour rallier Jérusalem en 6 mois.

Nous serons deux à partir pour un trajet de bout en bout. Plusieurs autres feront des bouts de chemin, à leur mesure et selon leur disponibilité.
Cette marche est ouverte à tous.
Ce projet fait suite à un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle effectué en 2016. Que de belles rencontres vécues sur ce chemin et de partages fraternels ! C’est pourquoi l’idée est venue de marcher sur un autre chemin, avec d’autres, vers Jérusalem.

Une association a vu le jour pour permettre d’inviter celles et ceux qui le souhaitent à prendre part à ce chemin à leur façon. Cette aventure est une expérience humaine et, forcément, aussi spirituelle. Fraternité entre tous, d’abord comme citoyens du monde, où l’accueil et la solidarité n’ont pas de frontière. Fraternité bienveillante et laïque qui respecte chacun dans sa croyance ou sa non-croyance, quelle que soit sa condition. Mais aussi, pour ce qui me concerne en tant que baptisé, fraternité en Christ, considérant que chaque être humain est à l’image de Dieu et qu’il doit être regardé comme tel. Fraternité offerte à tous, à l’image de saint François d’Assise, le saint patron de notre paroisse, qui n’hésitait pas à aller vers les autres, et notamment ses frères d’autres religions, non pour les convaincre mais pour les aimer.

J’ai eu la chance d’avoir participé à la mise en place de l’aumônerie interreligieuse à la Cité Sanitaire, lorsque j’y étais envoyé comme aumônier par notre Évêque. Cela m’a ouvert les yeux sur la nécessité impérieuse d’entretenir un dialogue constructif et soutenu avec nos frères chrétiens, juifs et musulmans, mais aussi athées. Cette fraternité vécue est essentielle pour pouvoir grandir ensemble vers la paix.

« Élargis l’espace de ta tente, déploie sans hésiter la toile de ta demeure » nous dit Isaïe (54, 2).

Notre chemin sera donc une opportunité pour vivre cela au quotidien, faisant confiance en l’Esprit-Saint dans la mesure où l’on consent à lâcher prise, un tant soit peu, pour lui laisser une place.
Cette aventure veut aussi être ouverte à des personnes qui ne pourront pas marcher mais qui souhaiteraient nous accompagner autrement : les scolaires, les personnes âgées, handicapées, malades. Comment associer ces personnes et leur permettre un cheminement avec nous, sinon au travers de nos rencontres, nos échanges, par les réseaux sociaux ou autres ? Ouvrir des chemins intérieurs de fraternité, mais aussi de prière, comme nous l’ont offert les religieuses de l’EHPAD du Prieuré à Pontchâteau. Merci à elles de tout coeur. Ce chemin peut devenir chemin des Béatitudes à vivre ensemble.

Jean-Yves Téréné (membre de l’EAP)

 

Informations sur notre marche et l’association, sur son site web :
https://marche2020.wixsite.com/desaintnazajerusalem
Courriel : desaintnazaireajerusalem@gmail.com

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.