« 28 Juillet au 2 aout 2022 – De Saint-Nazaire à Lourdes »
Retour sur le Voyage à Lourdes

36 pèlerins venus de la zone pastorale Saint-Nazaire/Brière et d’ailleurs, partent en bus, avec notre chauffeur Flavien, pour vivre le Voyage de l’Espérance.

Nous avons vécu l’intergénérationnel de 5 à 85 ans.

Nous étions logés dans un cadre magnifique, à la Cité Saint-Pierre du Secours Catholique. Nous avons été touchés d’être servis à table, par des bénévoles, avec gentillesse.

Nous avons formé une communauté de vie, de frères et sœurs, en s’appuyant sur notre Foi. Nous sommes des chercheurs de Dieu, à l’image de Marie à la grotte de Massabielle.

La Fraternité, la solidarité, le dévouement, la communion nous animaient à chaque instant.

  • Titouan, Carlos, Aëla, nos jeunes, ont joué, ont fait baby-sitter pour Mathilde, 5 ans. Merci de votre présence, de votre jeunesse.
  • Par la bienveillance, en se disant « bonjour », « merci », un sourire, en poussant le fauteuil roulant, en prêtant notre bras au cours d’une marche.
  • En participant à la messe à la grotte sous une pluie battante, bien trempés, mais « notre âme est bien lavée » nous dit Arnaud, prêtre accompagnateur du groupe.

 

  • A la procession aux flambeaux, priée en plusieurs langues. Cela nous ouvre à l’Eglise Universelle.

  • En donnant notre participation financière pour l’achat d’un cierge (15 kg). Il a été décoré avec des cœurs sur lesquels chacun est invité à écrire un pardon, un merci, une intention. Cela a été un espace d’ouverture de notre cœur à Marie pour qu’elle puisse intercéder près de son Fils.

  • En allant écouter « Bernadette », le spectacle musical. Nous avons été élevés par cette merveilleuse comédie musicale.
  • En rencontrant des personnes, en reconnaissant un cousin, bénévole à la Cité Saint-Pierre, pas croisé depuis 50 ans…Ce sont les retrouvailles pour Marie-Annick.

Aller à Lourdes, c’est se laisser porter par une Foi fervente, de vivre l’hospitalité dans un donner-recevoir.

  • C’est de vivre la simplicité les uns avec les autres. Les langues se délient durant les temps de partage en groupe chaque jour, en s’enracinant dans la Parole de Dieu, le récit d’Emmaüs.
  • C’est un temps de ressourcement par les sacrements de l’eucharistie et de la réconciliation.
  • Notre Voyage de l’Espérance a bénéficié d’une soirée festive à l’occasion du 67ème anniversaire de la pose de la 1ère pierre de la Cité Saint-Pierre.

Remplis de la grâce de Notre-Dame de Lourdes, soyons des artisans de paix, des témoins d’Espérance, là où nous vivons, en paroisse, dans nos mouvements, au travail, dans nos quartiers, dans nos familles.

DES TEMOIGNAGES

Maëlle :

« J’ai découvert l’histoire de Bernadette en faisant le parcours « Les pas de Bernadette ». Sa maison natale, le cachot, et en apercevant la maison paternelle. Jacques notre guide, imprégné de la vie de Bernadette a bien conté. Je rentre grandie par les rencontres, les conversations :

  • Olivier qui encadre les scouts pour construire un mur à la Cité Saint-Pierre.
  • Alain et Pascal Joël, Sœur Aldona, qui donnent leur temps sans compter au service des autres. Leurs visages respirent la bonté, la simplicité de Sainte Bernadette. J’en suis encore bouleversée.

Ecouter le parcours du Père Rodhain, fondateur du Secours Catholique, bâtisseur de la Cité Saint-Pierre, me donne la force d’être permanente de secteur Normandie Bretagne de la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne), à partir du 25 août 2022, pour 2 ans.

Mes yeux sont remplis des magnifiques paysages de montagne de Lourdes, de Bartrès, de Lestelle-Bettharam.

Je suis enrichie du patrimoine religieux, les mosaïques, les peintures, les vitraux, et aussi des hommes et des femmes qui sont des pierres vivantes, en témoignant de leur Foi en Marie et en Bernadette.

 

J’aime mon Eglise, ma paroisse, et la JOC.

Je souhaite que beaucoup de jeunes découvrent Lourdes, parmi d’autres pèlerinages. Le 8 octobre 2022, je marcherai sur les pas du fondateur de la JOC, Père Guérin, dans la région parisienne.

 

Carine :

De la Guadeloupe à St-Nazaire, en passant par la Rue du Bac à Parie en juin… Me voilà arrivée à lourdes sans vraiment savoir ce que je venais chercher.

Je porte sur moi la médaille miraculeuse. En allant sur les pas de Bernadette, au cachot, je découvre le panneau parlant de la médaille miraculeuse.

Je rentre dans le cachot, et Jacques le guide explique : « Bernadette est une messagère qui nous conduit vers Jésus ». Dans mes prières maladroites, j’avais demandé de me rapprocher de Jésus.

 

Camille :

Le pèlerinage de Lourdes m’a permis de comprendre le message de Bernadette au plus profond. Elle n’a pas arrêté de croire et d’être plus forte que les autres. Son côté combattante. Je suis stupéfaite à chaque fois quand je vais à Lourdes car elle a réussi à tenir tête et rester digne pour la vierge Marie.

Ce pèlerinage m’a fait comprendre qu’il ne faut pas avoir honte d’être catholique et de porter le message comme Bernadette l’a fait. J’ai ressenti beaucoup d’émotions à la grotte ; en la touchant.  J’étais émue je me suis dit qu’il y avait Bernadette et qu’elle a vu Marie, et de suivre leur pas c’est magique. Ce pèlerinage m’a remplie de l’espoir pour témoigner de ma foi aux autres. Je vous conseille d’aller avec un pèlerinage ou seul :  Marie vous attend à Lourdes !

Alors allez dire aux prêtres ! c’est le thème de l’année à Lourdes

 

 

Caroline :

 

Jeudi 28 juillet : Départ pour Lourdes, on est arrivés à la Cité Saint-Pierre le soir, on a déposé les bagages. Après on a été à la messe à la bergerie puis à la veillée d’accueil pour nous présenter

 

Vendredi 29 juillet : Nous avons pris le car pour aller au sanctuaire pour la messe avec la pluie qui s’est invitée. Retour à la Cité St Pierre pour le déjeuner. L’après-midi nous avons été au spectacle musical de Bernadette. C’était trop génial, beaucoup d’émotions, un très beau spectacle. En rentrant, on a fait un temps de partage.

Le soir nous sommes allés à la procession aux flambeaux, très beau.

 

Samedi 30 juillet : On a été à la messe à la bergerie, après on est allé au lac de Lourdes. On a marché, le cadre était beau.   Après on a été au Sanctuaire de Lestelle-Bétharram, dans l’église ou le recteur du sanctuaire nous a parlé de Saint Michel Garicoïts.  On a vu la statue du Christ avec la couronne d’épines. On se sent impuissant, on aimerait le sauver, mais on ne peut pas. Après on est partis faire le chemin de croix, puis on est rentrés à la Cité St Pierre pour le temps de partage. Le soir, on est partie faire le chemin de croix à Lourdes à 4 avec un coucher de soleil trop beau

 

Dimanche 31 juillet : Nous sommes a Bartrès pour la messe. Après on a eu le témoignage d’une sœur puis on est montés à la bergerie ou Bernadette gardait les brebis. L’après-midi on est allés sur les pas de Bernadette temps de partager. Le soir on est descendu à la grotte pour la messe.

 

Lundi 1 août : le matin on est allés déposer le cierge au sanctuaire et on est allés faire le signe de l’eau : très émouvant.  L’après-midi, on a fait le chemin de la paix, le soir la messe en pleine air, c’était apaisant. Le soir, c’était soirée festive pour l’anniversaire de la Cité saint-Pierre.

 

Mardi 2 août : le grand départ pour rentrer à la maison.  Un très gros pincement au cœur de laisser tout le monde après avoir passé 5 jours ensemble…  C’est dur.

 

2 commentaires

  1. Bonjour,
    J’ai deux amies catholiques érythréennes qui habitent à saint Nazaire et qui seraient intéressées pour participer l’année prochaine. Esce que le pèlerinage sera proposé au départ de St Nazaire en 2023 et quel est le montant de la participation financière ?
    Merci pour votre réponse
    Ghislaine Lorre

    • Bonjour,
      Un groupe de St Nazaire participera au pèlerinage diocésain à Lourdes du 17 au 22 avril 2023. Nous n’avons pas encore les informations concernant le tarif. Cela va arriver prochainement.
      La délégation de Loire-Atlantique du Secours Catholique propose un Voyage de l’espérance à Lourdes à l’Ascension. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès d’eux, les inscriptions devraient commencer bientôt.
      Elodie Couteaux

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.