Un oratoire au Carré !

Un oratoire au Carré !

Le Carré Sainte Anne est un lieu très fréquenté appartenant à association Diocésaine de Nantes, qui est mis à la disposition de la Zone Pastorale Saint-Nazaire-Brière.

Chaque semaine viennent les acteurs de la pastorale, les aumôneries de collégiens et lycéens de l’Enseignement Public (AEP). Sont accueillis régulièrement aussi les enfants du catéchisme de la Paroisse Saint François, les Frat’ lycéenne et collégienne, les jeunes pros et l’aumônerie des étudiants (ces deux groupes prient chacun la liturgie des heures : prière des complies), des groupes de prière. Viennent également d’autres chrétiens, jeunes ou adultes, de la zone pastorale (mission ouvrière, autres mouvements D’Église, établissements scolaires, préparation aux sacrements, temps de formation etc.).

L’oratoire y est un lieu central pour prier.

L’eucharistie est célébrée chaque 1er et 3eme
mardi du mois (à 19h ouverte à tous). Enfin, des adultes se relaient une à deux fois par
mois pour un temps d’adoration eucharistique lors des soirées de la Fraternité Sainte Anne afin
de prier pour la jeunesse nazairienne.

Bref, à cause de cette heureuse fréquentation de l’oratoire, il est apparu évident qu’un aménagement correct devenait nécessaire.

Quel projet ?

Au cœur du projet, se trouve un Christ en croix et le mobilier complémentaire de l’autel, à savoir un ambon, une crédence, ainsi qu’un tabernacle.

Le Christ en croix
Guy Wambergue, sculpteur et restaurateur de monuments historiques vivant à Sautron travaille à sa réalisa􀆟on depuis juin 2018.

La croix évoquera l’arbre de vie. Fixée au mur, elle devrait s’étendre du sol au plafond et arborer quelques bourgeons.

Le Christ en bois polychrome, de 80 cm de hauteur, présentera les marques de la Passion sans que les mains soient retenues à la croix par des clous. Les mains ouvertes et détachées préfigurent la Résurrection. De même, le visage, jeune et expressif, incliné vers l’autel, doit pouvoir inviter les jeunes – principaux utilisateurs de l’oratoire à s’identifier à Lui. Non pas un Christ mort mais un Christ qui suggère le mystère pascal dans son ensemble. Il portera la couronne d’épines et sera revêtu d’un périzonium.

Le mobilier
La réalisa􀆟on du mobilier a été confiée à un jeune ébéniste, Aymerik Douaud, originaire de Donges.

Le tabernacle
Plusieurs raisons nous ont encouragés à souhaiter une présence eucharistique continue dans
l’oratoire du Carré. Le Carré étant un lieu d’Église, c’est un lieu où l’on vient rencontrer Le Christ. Par Sa Présence Eucharistique, c’est Jésus Lui-même qui nous accueille. Le silence se fait plus spontanément, marquant le passage vers autre chose, le passage d’une activité à une rencontre.

Pour le tabernacle, l’ébéniste s’inspirera du récit de la tempête apaisée par Jésus (Luc 8,23): la mer, symbole de la puissance des ténèbres, du mal dans la pensée juive, ne trouble pas Jésus. Il se repose, il dort dans la barque. Et le moment venu, Jésus se lève et calme les éléments. Cela réveille la foi endormie des disciples.

Le tabernacle est le lieu où l’on dépose le Corps du Christ pour venir L’adorer, trouver la paix. Mais aussi la Réserve où l’on va prendre les hosties consacrées pour porter la communion aux malades, ceux qui ont besoin d’être fortifiés et pacifiés par le Seigneur.

L’ambon
Ses textes d’inspiration seront la prédication de Jésus aux foules depuis la barque de Pierre (Luc 5, 1-10).

La barque, c’est le lieu qui permet à Jésus de prendre le recul nécessaire pour parler à toutes
les foules (qui risquaient de l’écraser). Image de l’Église qui permet de rendre le Christ présent partout et que Sa parole soit annoncée à tous.

S’ensuit le miracle de la pêche. C’est le signe que la parole de Dieu est efficace. Accueillant cette parole, Pierre obéit à Jésus et prend conscience de Sa puissance. La vie de l’apôtre en est transformée. De pêcheur de poissons, il devient pêcheur d’hommes (les retirer de la mer des ténèbres pour les amener à la lumière de la vie).

L’ambon est ce lieu où on lit la parole de Dieu, où on la proclame. Le lieu où elle est commentée aussi pour que les cœurs écoutent et soient transformés. C’est le lieu de l’appel. La Parole prépare à reconnaître Jésus lorsqu’il va se donner dans l’eucharistie sur l’autel et à mieux le suivre.

Budget et fifinancement

L’ensemble du projet est estimé à environ 5000 € (mobilier + rafraîchissement de la pièce) Les dons sont à libeller par chèque à l’ordre de “Association diocésaine” et à déposer/envoyer à l’adresse suivante :

Carré Sainte Anne
«Projet oratoire»
28 Boulevard Mermoz
44600 Saint-Nazaire

Pour les particuliers :
Le don est déductible de l’impôt sur le revenu à la hauteur de 66 % du don et dans la limite de 20 %
du revenu imposable.

Pour les entreprises :
Le don est déductible de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60 % du don et dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires.

 

Imprimer le formulaire de don

 

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.