Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

Tout le monde est globalement d’accord avec cette phrase de Jésus ! C’est quand il s’agit de passer aux actes que les choses se compliquent ! Nous en faisons l’expérience : nous manquons de volonté, de discernement, de persévérance, de radicalité… pour « mettre en pratique ». Ou encore, nous ne sommes pas d’accord entre nous sur la manière de faire… pour « bien faire ». Citons simplement l’exemple de monsieur Vincent Lambert [2], dont on a parlé ces jours-ci, où des visions opposées se sont affrontées.

Aimer vraiment n’est donc ni toujours évident, ni facile. C’est pour cela que Jésus ne nous laisse pas seulement des paroles, un commandement  (insuffisant en lui-même) ; mais qu’il nous promet aussi l’Esprit-Saint. Lui vous enseignera, vous fortifiera, vous défendra, vous consolera dit Jésus, quand je serai parti auprès du Père. Cet Esprit est promis à ceux qui le demandent… mais tout le monde ne le demande pas. Tout le monde ne cherche pas à aimer l’autre -quoi qu’il en dise parfois- ; tout le monde ne cherche pas le bien de l’autre ; mais parfois davantage le sien, sa tranquillité, sa propre gloire…etc. Alors sachons demander l’Esprit-Saint, en particulier dans les moments de doute, de choix, de lutte, pour qu’il nous pousse à aimer, en acte et en vérité.

 

[1]-Évangile selon St Jean 13,34

[2]-Voir par exemple : https://eglise.catholique.fr/actualites/480891-vincent-lambert-mgr-de-moulins-beaufort-publie-communique/

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.