Le Pardon des Motards

Mi-septembre, l’initiative a été lancée de vivre un premier “Pardon des motards”.

Antoine, l’un des participants, nous raconte.

 

Samedi dernier, j’ai participé à la balade moto organisée par le Padre Thomas.

 

Une première pour moi de rouler en groupe.

 

En arrivant, j’ai découvert des personnes animées par la même passion mais surtout un parfait mélange d’humains et d’engins.

 

Juste le temps de dire bonjour à Jésus, d’échanger quelques sourires, avant de découvrir la surprise du père Thomas.

Il a commencé par le pardon des motards, suivi de la bénédiction de nos bécanes et de toutes les personnes participant à cet après-midi.

Dieu tout puissant, créateur du ciel et de la terre, 

dans ta sagesse tu as confié à l’homme  

la capacité de construire des œuvres grandes et belles.

Nous te prions pour ceux qui se serviront de ces motos :

qu’ils fassent route en toute sécurité, 

qu’ils fassent preuve de prudence pour la sécurité des autres

et qu’en se rendant à leur travail ou à leur loisir, 

ils sachent reconnaitre dans le Christ 

leur compagnon de route.

Une surprise de taille qui nous permet de bien commencer cette virée.

Quelle joie !

La balade commence sous les yeux de l’église Notre Dame d’espérance, une prudence naturelle c’est déjà mise en place.

Les virages et les villages se succèdent sous le soleil.

On pouvait apercevoir des croix le long du chemin. Un œil protecteur peut-être ?

Retour de promenade, le père Thomas nous invite à la prière ou tout simplement à une pause spirituelle à l’église Saint-Paul pour la messe de 18 h.

Remerciements pour ce bon moment.

Nous avons ensuite eu la chance d’être conviés au presbytère pour un super barbecue, accompagnés du père Philippe et de Joly, son chien.

Un moment spirituel,

rempli d’échange et de bienveillance

que je n’oublierai pas.

Vivement la prochaine fois, Merci Thomas !

Merci Dieu !

Antoine

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.