JMJ PANAMA
Témoignage Cécile et Jean

Nous voici revenus de 18 jours au Panama où nous avons vécu les JMJ. Nous étions 40 jeunes des Pays de la Loire, tous différents – que ce soit par notre situation : étudiante ou professionnelle, mais aussi par nos parcours de foi. Ce voyage a été l’occasion de nous rencontrer entre nous, mais aussi les Panaméens qui nous recevaient et tous les autres pèlerins du monde. Comme nous le disait le pape François dans son discours pour l’ouverture des JMJ : « Que de choses peuvent nous différencier ! Mais rien
de tout cela n’a empêché de pouvoir nous rencontrer et de nous sentir heureux d’être ensemble. Cela est possible parce que nous savons qu’il y a quelque chose qui nous unit, il y a quelqu’un qui nous rapproche. »

Pendant les journées en diocèse, nous avons été accueillis dans la petite ville de Pedasi. Un joli village de pêcheurs où les familles nous ont ouvert leurs portes et leurs cœurs. Avec les autres pèlerins français, coréens et danois, nous avons découvert les processions et le BINGO, deux traditions très importantes au Panama. Nous sommes allées à la rencontre des villageois en faisant du porte à porte, mais aussi de la communauté en allant dans les villages autour qui font partie de la paroisse Sainte Catherine d’Alexandrie. De beaux moments de rencontres où nous avons pu nous rendre compte de la joie qu’ils avaient de nous recevoir, alors que c’est nous qui avions la chance de les rencontrer.

La semaine à Panama City a commencé par le rassemblement des français, où nous avons pu louer tous ensemble le Seigneur, prier auprès des reliques de Saint Oscar Romero et entendre des témoignages de personnes qui ont su dire oui à Dieu.

Pendant 3 jours nous avons reçu des catéchèses et vécu la messe dans un centre commercial. Une expérience étonnante où les évêques, mais aussi le pape, nous ont rappelé que ce n’était pas le fait d’acheter les dernières choses à la mode qui donnait le vrai bonheur, mais bien de suivre Jésus et de faire confiance à Dieu. Monseigneur Ulrich nous a parlé de David. David a été choisi par Dieu et a accepté de le suivre, il n’était pas toujours sur le bon chemin mais est revenu à chaque fois, c’est cela le plus important. Monseigneur Bozo nous a fait réfléchir sur la parabole du fils prodigue, quel fils sommes-nous ?
et comment nous considérons-nous par rapport à Jésus, comme un serviteur, un disciple, un ami ou un frère ? Ces enseignements concrets nous permettent d’avancer sur nos chemins de foi personnelle.

Ces quelques jours étaient l’occasion de découvrir la ville, mais aussi d’aller à la rencontre de différentes communautés au forum des vocations, de recevoir le sacrement de réconciliation ou de prier. Les conférences sur des thèmes comme Laudato Si ou l’éthique en entreprise et christianisme sont très intéressantes et riches d’enseignements. Un programme chargé, allégé par quelques concerts et un repas local de riz-poulet !

Nous avons eu plusieurs rencontres avec le pape. A chacune il nous a appelés à aimer en vérité et simplicité à l’image de Marie. Lors du chemin de croix où nous avons suivi Marie suivant son fils, le pape nous a rappelé l’attitude que nous devions avoir les uns avec les autres, « Comme Marie nous voulons apprendre à “être là” » dans toutes les situations difficiles que nous pouvons rencontrer dans notre vie, nos paroisses, nos activités…

Lors du week-end final, le Pape nous a montré en quoi Marie est une influenceuse indémodable par son accueil de la vie, et son courage à avoir dit « oui ». Lors de la messe de clôture, le pape nous a invités à tomber amoureux de Jésus, à ne pas avoir peur de s’engager là où nous sommes et dès maintenant, pour pouvoir nous aussi dire « oui » à Dieu et être capable de dire chaque jour :

« He aquí la sierva del Señor, hágase en mí según tu Palabra »

« Voici la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole » (Lc 1,38)

 

Cécile Coulon et Jean Marmier, jeunes pros du groupe Saint-Nazaire-Guérande

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.