Fête de la Chandeleur
le 2 février

La Chandeleur n’est pas une fête païenne, ni une fête culinaire. Elle correspond à l’un des mystères de l’enfance du Christ qui est sa Présentation au Temple, quarante jours après son Incarnation. C’est pourquoi elle est fêtée le 2 février, le quarantième jour à compter du 25 décembre.

« Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur » (Lc 2, 22-23).

Partie intégrante des mystères lumineux de la naissance du Christ, elle tire son nom d’une tradition établie au Ve siècle selon laquelle était organisée à cette occasion une procession de lumières, allumées avec des chandelles bénies. De là, la fête des chandelles, festa candelarum en latin, a pris le nom de Chandeleur. Plus que les crêpes, c’est donc la lumière qui est le symbole premier de cette fête. « Par ce signe visible, on veut signifier que l’Église rencontre dans la foi celui qui est “la lumière des hommes” et l’accueille avec tout l’élan de sa foi pour apporter au monde cette “lumière” » (Benoit XVI, homélie pour la célébration des vêpres en la fête de la Présentation du Seigneur au Temple, le 2 février 2010).

sources : Aleteia

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.