La nuit des veilleurs

Dans le cadre de la « Nuit des veilleurs », rejoignez les membres du groupe local ACAT
à la soirée de prière organisée le jeudi 23 juin de 20 h 00 à 21 h 30
dans le chœur de l’église Saint Nazaire
6 Passage Henri Soulas à Saint-Nazaire

 

À l’ACAT, orthodoxes, protestants, catholiques – chrétiens de toute confession – ensemble, tous puisent le sens de leur action au creuset de leur foi. À la fois prolongement et fondement de l’action, la prière est un moment très particulier de l’action de l’ACAT. Elle lui donne une autre dimension.

Cette année, le thème proposé à la méditation est :

« Discerner la vérité ; trouver le chemin. »

La torture fait partie des pires manifestations du mal. Quelles que soient ses options spirituelles, celui qui est engagé dans le combat contre la pratique de la torture se sent parfois dans le doute et déboussolé. Une force en lui le pousse cependant à persévérer : il sait que Dieu sera avec lui dans le combat difficile qu’il doit mener contre les puissants, afin d’arracher la victime injustement condamnée à ses bourreaux et lui rendre sa dignité.

Cette force est là, en chacun de nous, au moins potentiellement. Elle s’entretient dans la prière. Au cœur des ténèbres, il est bon de penser à l’aube qui va poindre.

Mais comme le propose l’ACAT, à l’occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture (26 juin), on peut aussi s’ouvrir à l’espérance, en devenant veilleurs, se sentant en communion avec toutes les victimes et leurs tortionnaires, en joignant action et prière, afin de tendre la main à nos frères et sœurs en détresse.

Cette année chaque chrétien est invité à devenir veilleur :

  • En participant, par exemple, à une soirée de prière communautaire ;
  • En priant seul ou à plusieurs…

En rejoignant la chaîne de prières : www.nuitdesveilleurs.com

Chacun selon ses possibilités et à sa convenance.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.