Dominique Brevet, curé des paroisses Notre-Dame de l'Estuaire et Sainte-Marie en Brière

« Nicolas et Thomas, nouveaux prêtres pour quelle Eglise ? »

Le 23 juin dernier, Mgr James a ordonné Nicolas HAREL et Thomas CRUCHET comme prêtres pour notre diocèse de Nantes.

C’est une grande joie pour eux et pour chacun d’entre nous que deux jeunes répondent ainsi à l’appel du Seigneur dans le ministère presbytéral. Et sur la zone pastorale, le père Jean Courgeon a fêté ses 65 années d’ordination, occasion également de se réjouir et de rendre grâce. Notre Eglise n’est plus la même qu’il y a 65 ans, ni même qu’il y a 10 ans …

Alors quelle Eglise Nicolas et Thomas vont-ils servir ?

Nul ne peut prédire ce que sera l’Eglise, c’est-à-dire les baptisés, dans les prochaines décennies si ce n’est qu’elle ne sera pas celle que nous connaissons actuellement. La barque de l’Eglise est secouée : scandale des abus sexuels de quelques-uns de ses membres, fin d’une certaine forme de pratique religieuse, déchristianisation de la société française, manque de prêtres, différences des pratiques religieuse entre ville et campagne. Si les nuages s’amoncellent, guettons l’éclaircie ! Le Christ lumière nous assure de sa présence à chaque moment de nos vies, de notre Histoire. Son Esprit est à l’œuvre mais il nous faut l’écouter non pas pour entretenir ce qui s’est toujours fait, ni faire un retour en arrière mais pour discerner ce qu’il convient, faire preuve d’audace.
Nous ne pouvons plus être, non plus, des chrétiens consommateurs d’une messe le dimanche, d’une célébration de baptême, mariage ou sépulture sans donner de son temps pour la paroisse, le mouvement.
L’existence même de nos paroisses dans les 5 prochaines années en dépend.

Alors laissons-nous bousculer par l’Esprit !!

 

Dominique Brevet,
curé des paroisses Sainte-Marie-en-Brière et Notre-Dame de l’Estuaire

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.