Dominique Brevet, curé des paroisses Notre-Dame de l'Estuaire et Sainte-Marie en Brière

Dieu veut nous bousculer…
Paroisses Notre-Dame de l’Estuaire et Sainte-Marie en Brière

Edito du bulletin du mois de Décembre 2022

… Et on n’aime pas trop être bousculés !

A Noël, la naissance de Jésus va bousculer la vie de Marie et de Joseph comme elle bouscule la vie de chaque couple ou de chaque famille à l’arrivée d’un enfant ; même si l’irruption de la vie qui arrive a été désirée, voire attendue avec impatience pour certains couples.

Nous aussi à Noël, cette année, Dieu veut nous bousculer. Il veut nous donner la vie. Il veut nous donner Sa Vie. Il veut que nous soyons des Vivants ! Toutes les crises que nous subissons, toutes les angoisses qui nous atteignent pour nous même ou pour nos proches, toutes nos impuissances à faire changer les choses ; malgré tout cela Jésus veut nous inviter à garder l’Espérance. Espérer contre tout ce qui nous empêche de vivre, espérer, avoir confiance, en la puissance de l’Amour, qui est Dieu, en un avenir fraternel pour vivre ensemble. Oui, Dieu veut bousculer en nous ce qui n’est pas VIE.

Mais Il prend la place que nous lui laissons.

A Noël Il prendra une simple place dans la crèche. Durant toute sa vie sur terre, Jésus n’a voulu s’imposer à personne. Mais il n’a fait que bousculer toutes les personnes qu’il rencontrait, les invitant à la confiance en Dieu qu’il appelle son Père. Il suscitait le meilleur d’elles-mêmes pour vivre en fraternité.

« Dieu n’a pas attendu que nous allions à lui, mais c’est lui qui est venu à nous, sans calcul, sans mesures » disait le Pape François.  Alors durant le temps de l’Avent qui nous sépare de Noël, soyons « vigilants», «persévérants», «patients » et «confiants ». 4 mots qui baliseront notre chemin vers Noël.

Notre Evêque, Mgr Percerou, souhaite également quelque part nous bousculer avec sa lettre pastorale « Dans la joie que donne l’Esprit ». Prenons tous le temps de la lire avant d’entrer en début d’année prochaine dans une réflexion sur notre Eglise en Loire-Atlantique, réflexion également souhaitée par notre Evêque.

 

Dominique Brevet, curé

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.