Communiqué du diocèse de Nantes
Père François RENAUD

Suite aux déclarations du premier ministre le 14 mars à 19h30 vous trouverez ci-dessous le nouveau communiqué du Père François Renaud.

 

Chers frères curés, administrateurs, modérateurs,

Vois avez peut-être entendu les informations ce soir.

Le Premier Ministre vient d’annoncer que tout rassemblement serait désormais interdit à partir de ce soir minuit. Il spécifié que « les lieux de cultes pourront rester ouverts, mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportés ».

Cela signifie clairement que dès demain, nous ne pourrons plus célébrer la messe dans nos églises en présence de fidèles, ni célébrer les baptêmes et les mariages prévus.

En revanche, puisqu’il est encore autorisé que les églises soient ouvertes, je vous invite à y être présent dans la matinée, à accueillir les personnes qui se présenteront, et à les inviter à un temps de prière personnelle (en respectant la distance préconisée). Un fond musical, là cela est possible, pourra donner à nos églises un climat de recueillement. On n’y donnera pas la communion.

Quant à la célébration des obsèques, qui ne peuvent pas être reportées, nous les accueillerons avec le cercle de personnes le plus réduit possible, sauf indications explicites contraires.

D’autres indications pourront vous être données en début de semaine prochaine.

Nous pouvons faire nôtre la prière que le pape a adressé mercredi dernier à la Vierge Marie dans le contexte de cette pandémie, et la diffuser autour de nous : 

Oh Marie,
tu brilles toujours sur notre chemin
en signe de salut et d’espoir.
Nous te faisons confiance, Reine des malades,
toi qui a gardé une foi ferme
alors que tu as partagé la douleur de Jésus
au pied de la croix.

Toi, salut du peuple,
tu sais ce dont nous avons besoin
et nous sommes sûrs que tu exauceras nos demandes,
tout comme tu as fait revenir la joie et la fête
lors des noces de Cana en Galilée,
après un moment d’épreuve.

Aide-nous, Mère de l’Amour Divin,
à nous conformer à la volonté du Père
et à faire ce que Jésus nous dit,
Lui qui a pris sur lui nos souffrances
et a été chargé de nos douleurs
pour nous porter à travers la croix
à la joie de la résurrection. Amen.

Sous ta protection, nous nous réfugions,
Sainte mère de Dieu.
Ne méprise pas les demandes
que nous t’adressons dans le besoin.
Au contraire, délivre-nous de tout danger,
Oh glorieuse et bénie Vierge Marie.

Que le Seigneur nous mette sur le chemin de la fraternité, en ce temps d’épreuve.

Courage ! 

P. François RENAUD
Administrateur diocésain

Communiqué du 13 mars 20120

Diocèse de Nantes
Père François RENAUD
Administrateur diocésain

Aux curés, administrateurs, modérateurs,
Aux responsables de mouvements et services
Aux responsables de communautés religieuses,

Nantes, le 13 mars 2020

Chers amis,

Suite à l’intervention du chef de l’Etat jeudi soir et aux précisions données par le premier ministre, beaucoup s’interrogent sur les conséquences concrètes concernant la vie des paroisses, services, communautés et mouvements.

Voici les préconisations que nous vous adressons pour participer à l’effort commun, en concertation avec les autres diocèses de France. Ces recommandations restent évolutives en fonction des décisions gouvernementales.

Activités pastorales concernant les enfants et les jeunes

De la maternelle à l’université, l’ensemble des écoles sont fermées pour ralentir la propagation du virus.

En cohérence avec ces mesures, toutes les activités prévues avec des enfants et des jeunes (0-25 ans) sont suspendues jusqu’à la réouverture des écoles.

Activités pastorales concernant les personnes de plus de 70 ans

Les personnes de plus de 70 ans sont invitées à limiter le plus possible leurs déplacements et leur présence aux réunions, mouvements dans lesquels ils sont impliqués. Les organisateurs des rencontres et évènements pour un public âgé sont invités à suspendre leurs propositions.

Il est laissé au discernement des prêtres âgés le choix de suspendre ou non leurs différents services pastoraux.

Les célébrations – les confessions

La préfecture de Loire Atlantique nous a indiqué que les rassemblements de plus de 100 personnes sont désormais interdits.

Pour les messes dominicales, chaque paroisse décide de ce qui est possible de faire en fonction des forces, des réalités et des possibilités de communiquer les informations aux fidèles – maintenir les messes existantes en limitant l’accès à 100 personnes ; ajouter des messes supplémentaires…

Pour les personnes participant à ces messes, on prendra les précautions sanitaires nécessaires (gens espacés, mains lavées, pas de poignée de main, éventuellement, personnes à l’entrée pour tenir les portes et éviter de toucher la poignée, etc…). Les personnes qui donnent la communion se laveront les mains avant de rendre ce service. Les enfants présents se tiendront auprès de leurs parents.

Pour les baptêmes, mariages et obsèques, on ne dépassera pas ce seuil de 100 personnes et l’on prendra des initiatives de bon sens (par exemple, pour des funérailles, seul le célébrant bénit le corps du défunt avec de l’eau).

Les confessions peuvent continuer à être assurées en respectant les barrières sanitaires.

Les évènements diocésains

Pour la messe chrismale, des précisions ultérieures seront données sur les circonstances de sa tenue, en fonction de l’évolution de la situation.

Le pèlerinage diocésain à Lourdes est annulé.

La tenue d’autres évènements est remis en question – journée reprendre souffle, recollection des prêtres, etc… Les personnes inscrites seront informées en temps utile de la tenue ou pas de ces évènements.

Maisons diocésaines – Maison Saint Clair et Secrétariat général

La maison Saint Clair et le secrétariat général accueillent un certain nombre de formations et autres rencontres.

Le maintien ou la suspension d’un évènement est au discernement de son organisateur (responsable de service, de mouvement…), en tenant compte des critères de discernement suivant :

  • L’âge des participants
  • La capacité d’accueil des salles disponibles, pour que soient respectées les « règles barrières » – distance suffisante entre chaque personne (1,5 mètres), mains lavées régulièrement…
  • La nécessité impérative ou pas de se réunir.

Les personnes qui travaillent dans ces maisons peuvent continuer d’y venir et de s’y réunir en nombre restreint, en prenant les précautions d’usage (distance entre les personnes, mains lavées, etc…).

A la maison Saint Clair, la médiathèque reste ouverte à des heures limitées. Les horaires seront indiqués dans la prochaine newsletter.

Personnes salariées par l’Association Diocésaine ou l’Anap

Dans nos paroisses, services et mouvements, des salariés dépendent de l’Association diocésaine ; d’autres de l’Anap.

Pour beaucoup, des questions se posent concernant les aménagements éventuels du travail (télétravail, chômage partiel, congés, garde d’enfants…).

Des précisions seront données directement par Elsa Saupin (AD) et Pascale Procope (ANAP)

Communication

Beaucoup d’acteurs pastoraux se tiennent au courant de la vie du diocèse via le site internet et la newsletter.

Merci d’indiquer au service communication toute modification de programme dont vous seriez décisionnaire (annulation, report…). Le site diocese44.fr, la newsletter et la page facebook accueilleront au fil des jours les informations utiles.

Les médias catholiques proposent aux fidèles des rendez-vous et invitent à se tourner vers eux pour nourrir notre vie de prière : messe dominicale du Jour du Seigneur (France 2) ; messes (samedi et dimanche), messe quotidienne du pape François (7h00), offices et chapelet quotidiens (Lourdes) retransmis par KTO ; messe dominicale sur France Culture.

Sur Radio Fidélité, du lundi au vendredi, on peut entendre l’évangile du jour et son commentaire à 6h45/ 7h10/ 8h45 et 20h20. Une messe est célébrée et retransmise en direct depuis l’oratoire de la radio, chaque jeudi à 15h30.

L’attention aux personnes les plus fragiles

Les mesures de protection que nous sommes invités à prendre ont des conséquences sur les personnes les plus fragiles – personnes isolées, malades, personnes migrantes, personnes en situation de handicap, sans domiciles fixes, etc…

Dans les décisions prises, gardons ces points d’attention à l’esprit.

Par ailleurs, en beaucoup d’œuvres caritatives, des bénévoles âgées vont devoir suspendre leur service. Des associations vont se retrouver en difficulté. Les personnes en forme et disponibles du fait de l’annulation de leurs propres activités pourront, sur la base du volontariat, prêter main forte aux associations qui ont besoin d’aide. A chacun d’être vigilant sur le soutien qu’il pourrait apporter dans son entourage, où sur les besoins dont il pourrait se faire l’écho.

Une souffrance peut toujours ouvrir le cœur à d’autres souffrances.

La crise sanitaire que nous traversons résonne avec d’autres drames qui secouent régulièrement la planète. Elle nous relie à d’autres foyers de souffrance et nous empêche de nous replier sur nos propres misères… dans la mesure où nous les relions à la Pâque du Christ : « mettre le Mystère pascal au centre de la vie signifie éprouver de la compassion pour les plaies du Christ crucifié perceptibles chez les nombreuses victimes innocentes des guerres, dans les atteintes à la vie, depuis le sein maternel jusqu’au troisième âge, sous les innombrables formes de violence, de catastrophes environnementales, de distribution inégale des biens de la terre, de traite des êtres humains dans tous aspects et d’appât du gain effréné qui est une forme d’idolâtrie. » (Pape François, message de Carême 2020).

Dans la confiance, prions pour les personnes malades et ceux qui les assistent,

P François Renaud
Administrateur diocésain

 

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *